sarah

 

Lundi soir, avait lieu chez Babelio une rencontre pour le lancement du dernier livre jeunesse de Sarah COHEN-SCALI, ORPHELINS 88 aux Editions Robert Laffont.

Les cousines de lectures ont lu et beaucoup aimé,à sa sortie en 2012, son précédent roman MAX qui évoquait l'enfance d'un garçon né dans un LEBENSBORN au coeur de l'Allemagne nazie. Cette fois-ci, elle met en scène un jeune garçon en quête de son identité à la sortie de la Seconde guerre mondiale Celui-ci a été germanisé , ne connaît pas ses origines si ce n'est que, fait troublant, son bras gauche tatoué démontre malgré sa germanisation qu'il a connu les camps de concentration... Sarah COHEN-SCALI nous a donc parlé de ses recherches sur les enfants perdus, déracinés ou kidnappés qui après guerre se sont retrouvés sur les routes d'EUROPE.  

 

IMG_5541

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle a situé son roman dans un orphelinat de UNRRA ( United Nations Relief and Rehabilitation Administration)  à Munich pour nous faire vivre de l'intérieur le malheur de tous ces enfants, brisés par ce chaos européen post Seconde guerre mondiale. Elle a donc évoqué avec émotion cette époque, ces faits et nous a précisé les livres qui ont inspiré l'histoire de son roman, les personnes réelles qui l'ont influencée pour créer ses héros.

 

IMG_5543

Bien sûr, les cousines de lecture ont lu ce formidable roman . C'est un livre jeunesse qui peut être lu par de grands ados mais tout aussi bien par des adultes car le ton sans complaisance, le sujet abordé et l'écriture de Sarah COHEN-SCALI ont une portée beaucoup plus large !