Cousines de lectures.......

14 mai 2021

L'ANOMALIE de Hervé LE TELLIER

 

L-anomalie

 

J'ai tourné autour du dernier prix Goncourt pendant longtemps. J'ai entendu tellement de critiques dithyrambiques que je me suis forcée à attendre, certaine d'être encore une fois victime de mes trop hautes espérances, et du coup de subir une intense déception. Et puis l'une de mes amies a forcé le destin en me prêtant son exemplaire et me voilà confrontée à l'exercice périlleux que va représenter la chronique de ce livre.

Vous convaincre de ne pas faire la même bêtise que moi, de ne pas attendre une minute de plus pour lire L'ANOMALIE, et pour ce faire, vous parler du livre sans rien vous en dévoiler!

La quatrième de couverture a précisément le mérite d'être subtile et de préserver tout le mystère.

Je n'en citerais que ces deux extraits :

"Il est une chose admirable qui surpasse toujours la connaissance, l'intelligence, et même le génie, c'est l'incompréhension."

" Tous croyaient avoir une vie secrète. Nul n'imaginait à quel point c'était vrai."

Le roman commence par une galérie logorrhéique de personnages. Leurs petites tranches de vie défilent et l'auteur nous parle tour à tour de Blake, un tueur professionnel, Victor, un écrivain  qui déprime de n'être récompensé que pour ses traductions alimentaires ou encore David, qui vient d'apprendre le diagnostic de son cancer. 

On apprend vite que tous ces gens ne se connaissent pas mais se sont trouvés ensemble au même endroit à un moment de leur vie : dans un vol PARIS-NEW YORK d'AIR FRANCE, et qu'aucun d'eux ne l'a oublié.

Dans L'ANOMALIE, Hervé LE TELLIER nous confronte à une hypothèse, nous force à nous regarder dans le miroir, au sens premier du terme. 

Il est évidemment hors de question pour moi de vous révèler la nature de cette hypothèse, ça vous gacherait le plaisir.

En tout cas, en cette période où on se sent déjà peu de choses puisqu'un microscopique virus n'a fait qu'une bouchée de nous, L'ANOMALIE nous ramène encore un peu plus à nous-même.

Evidemment, on se demandera forcément ce que nous aurions fait à la place des différents protagonistes du roman, que ce soit ceux qui subissent l'anomalie, ou ceux qui doivent en gérer les implications et prendre de difficiles décisions.

Car il y a ceux qui en tireront le double de force; ceux qui y verront le moyen de recommencer leur vie mais en mieux; ceux pour qui cela représentera une double peine; ceux qui y puiseront la force de saisir les occasions manquées.

Ce roman est très intelligent car il abordre de nombreux sujets, et notamment celui de la peur de la différence, la peur de ce que l'on ne peut pas comprendre parce que ça ne rentre dans aucune des cases de notre schéma de vie, mais aussi l'agressivité et l'extremisme que certains y opposent comme moyens de défense.

HERVE LE TELLIER signe un récit original et profond, allégé par une écriture moderne pleine d'humour et un suspense accrocheur, un roman osé et déroutant. 

Un roman qui oblige à réfléchir jusqu'à la toute dernière ligne (là encore au sens premier du terme) et qui vous fera vous jeter sur votre téléphone pour demander à cette amie qui l'a déjà lu : "mais toi, tu as compris quoi?"

Une de ces fins qu'on adore détester, et qui entretient le mythe de ce récit inclassable.

 

ANNE-CE

 

L'ANOMALIE de Hervé LE TELLIER, paru aux Editions GALLIMARD le 20 août 2020

Posté par ANNECEMYMY à 21:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 mars 2021

LES FEMMES N'ONT PAS D'HISTOIRE de Amy Jo BURNS

 

 

 

Les-femmes-n-ont-pas-d-histoire

 

 

Les éditions SONATINE sont très souvent une bonne pioche pour mes lectures et encore une fois avec ce premier roman de Amy Jo BURNS, ce fût l'occasion pour moi de découvrir un récit époustouflant de maîtrise et de rage ....

Quatrième de couverture de l'éditeur :

Dans cette région désolée des Appalaches que l'on appelle la Rust Belt, la vie ressemble à une damnation. C'est un pays d'hommes déchus où l'alcool de contrebande et la religion font la loi, où les femmes n'ont pas d'histoire. Elevée dans l'ombre de son père, un prêcheur charismatique, Wren, comme sa mère avant elle, semble suivre un destin tout tracé.
Jusqu'au jour où un accident lui donne l'occasion de reprendre sa vie en main.

 

Niché au cœur des APPALACHES, le roman de Amy Jo BURNS nous transporte dans une communauté de laissés-pour-compte qui se retrouvent au bord de la route ou dans un mobil home branlant et insalubre.

Le décor est planté et l’auteur nous prend la main pour nous introduire dans l’intimité de Wren, jeune fille au destin sombre tout tracé, à l’image de celui de sa mère qui subit son quotidien. Seule étincelle de joie et de réconfort dans cette existence sombre, l’amitié et l’amour caché mais aussi la nature hostile mais magnifique tel un écrin pour les tragédies passées et futures. Wren, sa mère et sa tante d’adoption doivent affronter la violence, la misère, le patriarcat qui annihilent toute velléité de d’évasion et d’émancipation.

Mais Wren a soif de liberté, de reconnaissance et de revanche, elle saura trouver son chemin malgré l’adversité. Formidable personnage complexe et meurtri, Wren nous émeut et nous bouleverse.  Animé d’une détermination sans faille et portée par la force des femmes de sa vie, elle va tenter de ne pas reproduire le schéma féminin familial et s’extraire d’un joug masculin ancestral et liberticide.

En multipliant les points de vue et dans un style simple et direct, Amy Jo BURNS tisse les fils d’une tragédie avec intelligence et finesse et son roman nous happe dés les premières pages. A l’instar d’un Ron RASH ou encore d’un Chris OFFUT qui ancrent également leurs romans au creux des APPALACHES , elle nous offre un roman sombre et rural qui évoque l’AMERIQUE profonde sans jamais versé dans la caricature ni le pathos mais en sublimant ces femmes abîmées et soumises à leur destinée de servitude et de renoncement. Un premier roman réussi et une nouvelle pépite dénichée par les éditions SONATINE.... on en redemande !

 

Merci au #PICABORIVERBOOKCLUB pour la partenariat.

 

MYMY

LES FEMMES N'ONT PAS D'HISTOIRE de Amy Jo BURNS paru aux éditions SONATINE en mars 2020.

 

 

 

Posté par ANNECEMYMY à 16:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,