Raisons-obscures

 

Je crois bien vous l'avoir déjà dit : Amélie ANTOINE est un auteur tout à fait particulier pour moi. Avec Delphine DE VIGAN, elle est celle qui parvient à chaque fois et à la perfection à mettre le doigt sur mon déclencheur d'émotions. Et parce qu'elle a un talent qui est à la fois grand et multiple, elle parvient au fil de ses livres à me faire pleurer et à m'émouvoir (QUAND ON A QUE L'HUMOUR), à me bluffer et à m'effrayer (FIDELE AU POSTE). 

Pour RAISONS OBSCURES, même quelques mois après ma lecture, j'aurai encore du mal à mettre des mots sur l'état dans lequel j'étais lorsque j'ai fini ma lecture. Je me rappelle que l'eau de mon bain était froide depuis longtemps sans que je m'en sois aperçue.

Je le dis à chaque fois mais c'est une implacable réalité : on ne ressort jamais indemne d'un roman d'Amélie ANTOINE. Vous parler d'une claque serait à mille lieux de ce que j'ai ressenti en lisant RAISONS OBSCURES. C'est un roman qui questionne, qui glace, qui vous oblige à faire face à une terrifiante réalité et vous met devant la responsabilité qu'on porte tous sur ce sujet.

Quel sujet? Je ne vous dirai pas de quoi parle RAISONS OBSCURES. Il faudra me faire confiance sur ce coup-là, et encore plus si je vous conseille de ne pas lire la quatrième de couverture.

Vous avez seulement besoin de savoir qu'Amélie ANTOINE nous parle du quotidien de deux familles. Leur histoire est d'une banalité confondante. Chez l'une, les KESSLER, les parents et les trois enfants ont quitté TOULOUSE pour retourner dans la ville d'enfance de la mère. Un nouveau départ, une nouvelle vie, à tel point que Laëtitia pousserait bien le changement jusqu'à remplacer son mari par son amour de jeunesse et retrouver l'insouciance d'il y a  25 ans.  Chez l'autre famille, les MARIANI, le père, mis au placard dans son entreprise, lutte pour conserver sa dignité et sauvegarder les apparences auprès de sa famille.

Rien d'extraordinaire, me direz-vous. Une banalité confondante, je vous dis. A tel point qu'à un moment, je me suis demandée où Amélie ANTOINE voulait en venir. Elle m'avait quand même habituée à mieux, à quelque chose de plus original, d'un peu moins plat. 

J'aurais dû lui faire confiance. Ou plutôt, j'aurais dû me méfier. Amélie ANTOINE vous endort, vous balade sur un sentier tout plat avant de vous pousser brutalement dans le ravin. 

Lorsque le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt. C'est exactement ce que fait l'auteur avec ses lecteurs, et c'est aussi de ça que parle son roman. Ces moments où vous passez à côté de l'essentiel parce que vous n'êtes attentifs qu'à ces petits détails certes insignifiants mais qui font votre quotidien. Ces moments où vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez, parce que c'est plus facile d'ignorer les signaux. Ces moments où vous percevez de nouveau l'important uniquement parce qu'il vous explose à la figure . Ces moments où il est parfois trop tard.

La qualité d'écriture d'Amélie ANTOINE décuple les sentiments  - culpabilité, impuissance - qui vous percutent de plein fouet.

Le sujet de RAISONS OBSCURES est - malheureusement - d'actualité. Il nous concerne tous et il ne pourra que tous nous toucher. RAISONS OBSCURES est sombre, glaçant, il oblige à se regarder en face et à s'interroger sur notre propre investissement pour changer les choses. 

C'est un roman lanceur d'alerte, un avertissement, une invitation à ouvrir nos yeux plus grands et plus fort.

ANNE-CE

 

RAISONS OBSCURES d'Amélie ANTOINE, paru aux Editions XO le 7 mars 2019