Fidele-au-poste

 

Ne jamais se fier aux apparences...

Emma est une jeune photographe remplie d'ambition; en attendant de réaliser ses rêves de photoreporter de guerre, elle vivote en immortalisant le bonheur des autres lors des mariages et en acceptant toutes les missions qui lui permettront de financer son projet. C'est ainsi qu'elle débarque sur les plages de SAINT MALO, au moment où celles-ci viennent d'être le témoin de la noyade de Chloé, la jeune épouse de Gabriel, qui ne se remet pas de ce décès.

C'est un roman qui indéniablement a éveillé très vite ma curiosité, et dès le départ le personnage d'Emma m'est apparu bien mystérieux. Derrière l'histoire assez banale mais plutôt bien racontée du jeune couple heureux formé par Chloé et Gabriel et que le destin vient briser, on sent tout de suite que quelque chose nous échappe, sans réussir à comprendre quoi. J'ai plusieurs fois refermé le livre pour vérifier la quatrième de couverture, y trouver si ce livre y était bien qualifié de thriller, ou si je m'étais complètement trompée sur ce point... tant je n'arrivais pas à voir où l'auteur allait nous emmener. La réponse n'est pas dans la quatrième de couverture et j'ai volontairement choisi de ne pas chercher plus avant pour préserver l'étrangeté si plaisante de ce livre.

Les sujets qui y sont abordés sont multiples : la difficulté de faire son deuil, le mensonge dans le couple, la confiance, les moyens qu'on se donne pour réaliser nos rêves... et bien d'autres que je ne saurais ici dévoiler sans vous gâcher le plaisir de découvrir la chute de cette histoire.

Alors que Gabriel essaie de se reconstruire et d'avancer en surmontant la disparition de Chloé, il est régulièrement foudroyé par ces petits détails du quotidien qui lui rappellent douloureusement l'absence de son épouse : sa chanson préférée qui passe à la radio, sa boisson favorite qu'on sert par erreur dans un bar... Indéniablement, Chloé est encore très présente... et pour cause puisque suite à sa mort elle est restée là, coincée quelque part, forcée de regarder de la-haut, impuissante, celui qu'elle aurait voulu inconsolable retrouver le bonheur avec une autre, avancer alors qu'elle stagne, voir cette autre prendre sa place... et en concevoir une frustration haineuse.

Alors vient la chute et on comprend qu'il y avait bien quelque chose qui clochait dans cette histoire. Au départ, je me suis dit que cette chute aurait gagné à être amenée avec un peu plus de subtilité, plutôt qu'assénée ainsi, mais au final c'est aussi ce qui fait qu'on ne la voit absolument pas venir, ni son moment ni son contenu! Et en réalité, point de chute mais plutôt un rebondissement qui introduit une nouvelle histoire totalement incroyable et des sujets d'une actualité piquante. Et alors qu'on était déjà assommé, Amélie ANTOINE nous achève avec la fin qu'elle réserve à ses personnages. Si l'une m'est apparue d'une cruauté machiavélique et d'un cynisme sans nom, l'autre m'est apparue un tout petit peu "too much" et c'est le seul micro-bémol que j'oserais émettre.

FIDELE AU POSTE est un roman moderne et déjà d'une grande qualité alors que c'est le premier ouvrage d'Amélie ANTOINE. Ca promet pour la suite!

Etonnant, détonnant, bluffant, inclassable, sorte d'OLNI (objet littéraire non identifié); tels sont les qualificatifs que m'a inspirés FIDELE AU POSTE. J'avoue ne pas avoir été à ce point surprise par un livre depuis bien longtemps.

Tous mes remerciements aux Editions Michel LAFON pour ce partenariat qui a permis cette agréable découverte.

 

ANNE-CE

FIDELE AU POSTE d'Amélie ANTOINE, paru aux Editions Michel LAFON en mars 2016