1540-1

 

Avec CONGO REQUIEM, on retrouve le clan MORVAN découvert dans LONTANO (cf ma chronique du 18 octobre 2015). J'avais lu ce conseil sur le net sans pouvoir le suivre pour autant : relisez ou au moins feuilletez de nouveau LONTANO car il y a de nombreux rappels précis à l'intrigue du premier volet, et si comme moi vous ne vous en souvenez plus, cela générera une certaine frustration. Il faut dire que l'intrigue de LONTANO était particulièrement complexe et dense, ce qui est moins le cas avec sa suite CONGO REQUIEM.

Erwan, l'aîné des MORVAN, part à destination de LONTANO, persuadé qu'il y a encore quelque chose à découvrir dans l'histoire de l'Homme-Clou arrêté par son père il y a des années. Le patriarche du clan suit son fils, à la fois pour garder un oeil sur lui et pour aller se rendre compte du potentiel des gisements secrets de coltan qu'il fait exploiter dans le dos de ses associés. Pendant ce temps, à PARIS, Loïc veut reprendre sa vie en main et se sortir de la drogue, tandis que Gaëlle cherche à percer l'armure de son troublant psy.

Dans CONGO REQUIEM, le rythme est moins trépidant que dans COLTANO et j'ai eu l'impression que l'auteur avait davantage centré l'histoire sur la psychologie des personnages. Cela n'ôte rien à la qualité du récit puisqu'un personnage tel que Grégoire MORVAN peut à lui seul faire un livre, tellement Jean-Christophe GRANGE, dès le premier volet, a su lui donner un charisme captivant et troublant. Dans CONGO REQUIEM, on découvre le terrible secret de cet homme extraordinaire, à la fois mari violent capable des pires cruautés et prêt à tout pour ses enfants, et beaucoup de ses attitudes s'éclairent à l'aune de cette vérité. Erwan était parti à LONTANO chercher des réponses et il en aura même si ce n'est pas celles auxquelles il s'attendait, et il lui faudra apprendre à vivre avec cette nouvelle vision de sa famille. Comme Erwan, Loïc et Gaëlle sont également mis en avant dans ce nouvel opus, mais j'avoue que même si tous les trois ont aussi une personnalité intéressante et hors du commun, ils m'ont toujours paru fades à côté du chef de clan Grégoire MORVAN.

CONGO REQUIEM a encore une autre qualité que j'apprécie chez un auteur : celle de ne rien épargner, ni à ses personnages, ni à ses lecteurs, et c'est ainsi qu'on est soufflé par le sacrifice de certains protagonistes auquel on n'aurait pas voulu croire...

La maîtrise du sujet est évidente et rend ce livre aussi instructif que passionnant : l'AFRIQUE, les exploitations minières, la corruption, les violences extrêmes entre tribus, la magie noire...

Enfin, reste l'extraordinaire puissance de l'écriture de Jean-Christophe GRANGE, qui vous transporte au CONGO au milieu du fleuve, qui vous fait sentir le souffle chaud de l'AFRIQUE sur votre peau, qui vous sature les pupilles lorsqu'il décrit ces paysages où tout est rouge.

Vous l'avez compris, CONGO REQUIEM est un nouveau GRANGE à ne pas manquer.

 

ANNE-CE

CONGO REQUIEM de Jean-Christophe GRANGE, paru aux Editions ALBIN MICHEL en mai 2016