1540-1

 

J'adore les romans qui ont pour sujet l'amitié, j'aime me sentir au milieu d'une bande ou d'un duo d'amis le temps d'un livre et partager avec eux un bout de chemin. C'est donc tout naturellement que je me suis plongée au coeur du Naples des années 50 avec Lila et Elena, dont Elena FERRANTE  nous conte l'histoire d'amitié.

Au coeur d'un quartier populaire de Naples dans les années 50, Lila et Elena se rencontrent pour la première fois à l'école élémentaire et tombent sous le charme l'une de l'autre. Lila est brillante et secrète. Elena est studieuse, beaucoup plus timorée et elle voue une admiration sans borne à son amie qui révèle un caractère original et des capacités intellectuelles surprenantes. Au fil des pages, l'amitié des deux fillettes évolue et va être malmenée par des chemins scolaires différents, l'une poursuivra ses études et l'autre malgré ses facilités rejoindra l'atelier de cordonnerie de son père. Leur camaraderie connaîtra des soubresauts avec les premiers élans amoureux et des aspirations parfois discordantes. Mais malgré les aléas, les deux fillettes devenues jeunes filles conserveront ce lien très fort qui les unit au-delà des clivages familiaux  et de la personnalité singulière de Lila qui focalise toutes les attentions masculines par sa beauté hors du commun.

J'ai particulièrement apprécié cette fresque napolitaine qui relate avec bonheur les ruelles de cette cité bouillonnante. Grâce aux mots d'Elena FERRANTE, le bruit des sandales des fillettes et de celles de leur petite bande qui dévalent les trottoirs raisonne dans notre imaginaire de lecteur, les odeurs de la cuisine italienne font frétiller nos papilles. L'auteur parvient parfaitement à nous transporter au sein de ce microcosme napolitain aux règles bien établies et nous donne les codes pour les comprendre.

C'est un plaisir de voir l'amitié des deux héroïnes évoluer, se défaire et se rétablir en fonction des épreuves et de l'évolution de leur personnalité. Lila exerce une emprise sur Elena  et celle-ci n'arrive pas à s'épanouir sans le regard bienveillant mais parfois intransigeant de son amie. Lila joue de sa force de caractère et avance avec détermination dans la vie. J'avoue avoir un penchant pour Elena qui parait plus effacée et plus hésitante quant à ses choix de vie . Les personnages qui gravitent autour des deux fillettes sont nombreux et attachants, le décor napolitain est restitué avec précision.

J'ai été conquise par la plume de Elena FERRANTE qui est incisive et vive. Il existe beaucoup de mystère autour de cet auteur de talent italien. Aucun entretien public, aucune photo, personne ne connaît vraiment cet écrivain qui garde le secret sur son identité. Mais à n'en pas douter, cette relation qu'elle décortique et relate dans cet ouvrage transpire le vécu ...

J'ai appris avec plaisir, vous vous en doutez, que la suite de cette saga  venait de sortir en France. Il me tarde déjà de retrouver mes jeunes héroïnes dans LE NOUVEAU NOM qui vient de paraître aux éditions GALLIMARD et de poursuivre le bonheur qu'a été cette lecture.

 

MYMY

L'AMIE PRODIGIEUSE de Elena FERRANTE, paru aux Editions FOLIO GALLIMARD en janvier 2016