Avant-elle

 

Je referme le roman de Johanna KRAWCZYK avec une certaine nausée et une grande admiration pour cette primo romancière qui nous livre un récit glaçant et poignant.

Un récit qui nous rappelle les heures sombres de la dictature argentine et les ravages dans la descendance de ses protagonistes.

 

Quatrième de couverture de l'éditeur :

 

La violence en héritage.

Carmen est enseignante, spécialiste de l'Amérique latine. Une évidence pour cette fille de réfugiés argentins confrontée au silence de son père, mort en emportant avec lui le fragile équilibre qu'elle s'était construit. Et la laissant seule avec ses fantômes. Un matin, Carmen est contactée par une entreprise de garde-meubles. Elle apprend que son père y louait un box. Sur place, un bureau et une petite clé. Intriguée, elle se met à fouiller et découvre des photographies, des lettres, des coupures de presse. Et sept carnets, des journaux intimes.

 

J’avoue avoir eu des difficultés à rentrer dans ma lecture tellement  je ne comprenais pas l’héroïne, ses négligences, sa psychologie, ses réactions, son manque d’attention envers ses proches.

Mais au fur et à mesure de l’avancée de l’intrigue, j'ai compris le besoin impérieux de Carmen de dénouer son passé, j’ai ressenti une empathie profonde et sincère pour elle, j’avais envie de la prendre dans mes bras tellement la violence de ses découvertes et les secrets qu’elle exhume en solitaire sont effroyables.

J’ai presque éprouvé physiquement la répulsion  et le vertige qui s’emparent d’elle à mesure qu’elle tire et démêle les fils de son histoire familiale liée à l’Histoire de son pays d’origine.

Avec talent, Johanna KRAWCZYK nous plonge par ses mots choisis et son style direct et tranchant dans l’innommable, elle évoque avec un réalisme cru les exactions de la dictature argentine et nous associe au malaise de cette jeune femme perdue et meurtrie.

Grâce à la fiction, la romancière nous explique et nous démontre, s’il était nécessaire, que le fardeau parental, les secrets familiaux  et les traumatismes générationnels influent notablement sur le comportement des descendants et induisent des névroses en faisant de Carmen le réceptacle des actrocités de son père et de tout le sang versé par ses ancêtres …

AVANT ELLE est un premier roman documenté, parfaitement abouti, profondément poignant qui bouleverse et hante une fois refermé…

 

MYMY

AVANT ELLE de Johanna KRAWCZYK paru aux éditions Héloïse D'ORMESSON en janvier 2021.