Ici-n-est-plus-ici

 

Difficile de chroniquer un roman aussi riche que dense, aussi passionnant que bouleversant. Tommy ORANGE nous livre un premier ouvrage digne des plus grands et nous entraîne aux cotés des amérindiens urbains, communauté qu’il connaît parfaitement  car il est lui-même issu de la tribu des cheyennes, il  a travaillé pendant dix ans au Native American Center et vit toujours  à OAKLAND.

A travers les voix de douze personnages d’origine amérindienne installés en ville, Tommy ORANGE donne la parole aux autochtones urbains issus de différentes tribus et nous plonge dans leur histoire, leurs difficultés, leur recherche de racines,  leur besoin de reconnaissance et leur quotidien. L’auteur s’intéresse à ses compatriotes de tout âge, de tout horizon, de toute condition sociale et nous raconte douze histoires aussi poignantes qu’édifiantes sur les amérindiens qui ont investi les villes, cherchent leur place et tentent de rester connectés à leurs croyances et leur histoire ou les rejettent violemment. Ces douze personnages, en quête d’identité, vont se découvrir tout au long du récit et assister à la fin du roman, pour des raisons différentes et souvent contradictoires, au grand pow-wow annuel d’OAKLAND, grand rassemblement festif d’autochtones. Ce grand rassemblement va être l’occasion d’un final d’anthologie où chacun des douze protagonistes aura un rôle à jouer en tant qu’acteur ou spectateur.

Ce livre ne se résume pas, il se lit, il se vit.

Evidemment, lorsqu’on a un intérêt particulier pour les amérindiens, peuple ancestral et décimé, ce roman a une résonnance particulière. Mais il est aussi une évocation intéressante de la société américaine d’aujourd’hui en se focalisant sur les amérindiens des villes, si peu évoqués en littérature car trop peu romanesques.  Le titre du roman emprunté à une citation de Gertrude STEIN , "There is no there, there" que l’on peut traduire par  "Il n'y a plus de là, là " est le parfait reflet des sentiments, de la révolte et des questionnements qui habitent les personnages de Tommy ORANGE. Ce roman polyphonique ne laisse pas indifférent car il touche à l’humain et à ce qu’il y a de plus intime, car il évoque un peuple massacré et toujours déconsidéré voire méprisé dans la société américaine actuelle.

Ce récit surprend par sa densité,  par sa construction complexe mais totalement maîtrisée. Il faut se préparer à une telle lecture qui demande attention et persévérance car il y a pléthore de personnages, que certaines histoires s’imbriquent et que le propos est parfois cru. Mais quelle récompense de lecture une fois le livre refermé car ICI N’EST PLUS ICI est un magnifique roman et Tommy ORANGE fait une entrée fracassante dans la cour des grands dès son premier opus.

MYMY

 

 

ICI N'EST PLUS ICI de Tommy ORANGE dans la collection TERRES D'AMERIQUE aux éditions ALBIN MICHEL paru en août 2019