Sauvage

 

 

Je redoute toujours de me lancer dans un premier roman qui suscite une déferlante de chroniques dithyrambiques et de critiques élogieuses. Je crains d’être bien sûr déçue mais surtout d’être influencée par un lectorat  conquis. C’est donc avec circonspection que j’ai débuté ma lecture de SAUVAGE de Jamey BRADBURY mais enchantée, je dois bien l’avouer, que je l’ai terminée.

Tracy est une jeune fille singulière et aventureuse qui vit avec sa famille en ALASKA, dans une maison un peu isolée. Très attachée à ses chiens, elle aime s’échapper seule dans la forêt avec sa meute et connaît parfaitement le territoire qu’elle parcourt en traîneau. Sa mère trop tôt disparue lui a donné trois règles qui régissent ses sorties et son comportement lors de ses escapades : «ne jamais perdre la maison de vue», «ne jamais rentrer avec les mains sales» et surtout «ne jamais faire saigner un humain». Mais Tracy est un électron libre et malgré les restrictions de son père et les règles de sa défunte mère, elle s’échappe avec ses chiens dans les grands espaces alaskiens.

Jusqu’au jour où elle se fait agresser lors d’une de ses équipées, perd connaissance et se réveille couverte de sang. Honteuse et troublée, elle décide de cacher cette agression à ses proches, ce qui ne sera pas sans conséquence pour elle et sa famille.

Tracy, tout comme Turtle dans MY ABSOLUT DARLING ou encore Nell et Eva dans DANS LA FORÊT, est une héroïne inoubliable et remarquable. Sa personnalité est à la  fois attachante et dérangeante, elle intrigue et suscite la curiosité tellement elle est en symbiose avec la nature sauvage qui l’entoure. Evidemment, ses qualités et ses aptitudes particulières la rendent déconcertante et effrayante mais son naturel et son envie de préserver ses proches emportent l’adhésion.

La nature magnifiquement décrite, les longues équipées avec les chiens subliment ce roman de nature writing qui nous plonge dans les immensités sauvages de l’ALASKA avec ravissement. Les passages du roman qui mettent en scène Tracy au milieu de la blancheur enneigée et de la forêt traversée sont absolument  extraordinaires.

Alors évidemment quand le surnaturel s’installe au cœur du récit, cela peut susciter de l’étonnement voir de l’aversion pour ceux qui n’aiment pas ce genre littéraire. Pour ma part, même si ce n’est pas ma tasse de thé, j’avoue m’être prise au jeu pour découvrir ce pan de l’histoire de Tracy. J'ai complètement adhéré au phénomène au point de poursuivre en pleine nuit ma lecture pour en savoir plus. L’intrigue si  bien maîtrisée m’a aussi tenue éveillée au-delà du raisonnable car il se dégage de ce roman une ambiance si particulière, si  étrange, les personnages secondaires sont tellement énigmatiques qu’il est difficile de ne pas s’immerger totalement dans sa lecture pour en ressortir un peu  abasourdi mais bien sûr fasciné et séduit.

Et c’est là tout le talent de Jamey BRADBURY,  elle instille une telle intensité dans son récit, une telle étrangeté dans les phénomènes évoqués que la lecture de SAUVAGE devient vite addictive. Pour un premier roman, c'est un coup de maître !

Alors prêts pour une équipée sauvage à travers la forêt d’ALASKA aux côtés de Tracy ? vous êtes convaincus ?

 

MYMY

 

SAUVAGE de Jamey BRADBURY aux éditions GALLMEISTER paru en mars 2019