Un-jardin-en-Australie

 

 

Un petit voyage en AUSTRALIE, ça ne se refuse pas ! C'est donc avec plaisir que j'ai accepté la proposition des Editions GRASSET de découvrir le deuxième roman de Sylvie TANETTE.

Valérie est une jeune française venue s'installer avec son mari en AUSTRALIE pour échapper au poids d'une famille d'immigrés italiens à MARSEILLE. Loin des grandes villes, le couple a choisi SALINASBURG, ancienne cité minière en bordure de désert. Valérie a tout de suite eu un coup de coeur pour une ancienne ferme délabrée et son étrange jardin, dont elle va peu à peu découvrir l'histoire, celle de Ann, la dernière occupante des lieux, qu'elle n'a jamais vraiment quitté. 

Il y a soixante-dix ans en effet, Ann et son mari ont choisi de se marier et de s'installer dans un bourg isolé en lisière de désert, malgré le désaccord de leurs familles. Tandis que Justin travaille dans la mine de bauxite propriété de la célèbre et riche famille CALLAGHAN, Ann refuse que sa vie tourne autour des toilettes des épouses et des thés de l'après-midi. Elle décide de se piquer d'horticulture et se lance dans la création d'un jardin luxuriant qui défierait la sécheresse et l'impitoyable poussière rouge du désert.

Evidemment, apparemment il n'en reste plus rien lorsque Valérie et Frédéric s'installent dans la maison. Le jardin est pourtant toujours là, caché sous les ronces. Mais Valérie a peu de temps, accaparée par le festival d'art contemporain qu'elle doit organiser, animée de la volonté farouche de mettre à l'honneur l'art aborigène méprisé par tous et qui n'intéresse pas grand monde. Pourtant, lorsqu'elle va vouloir souffler, Valérie va trouver dans ce jardin et ses trésors enfouis l'occasion de créer un lien avec sa fille Eléna, trois ans, autre que celui de la parole puisque la petite fille s'obstine à ne pas prononcer un mot. La renaissance de ce jardin sera l'occasion pour la mère et l'enfant de se plonger dans l'histoire d'Ann.

Aux antipodes de mes thrillers, UN JARDIN EN AUSTRALIE est un court roman qui m'a conquise. Il offre un moment suspendu, plein de fraîcheur et d'optimisme, une jolie histoire qui fait du bien.

Soixante-dix années les séparent, mais Ann et Valérie se retrouvent, se comprennent et se ressemblent dans ce lieu, HAMILTON CREEK, autrefois appelé "le lieu d'où les morts ne partent pas".

Ann et Valérie ont toutes les deux voulu échapper à leur carcan familial - celui-ci pouvant peser en 1930 comme dans les années 2000 - ; ces deux femmes, éprises de liberté, ont cherché à faire bouger les lignes, à sortir de leurs cases. Ann en se lançant dans la science de l'horticulture à une époque où les femmes devaient se contenter d'être de bonnes maîtresses de maison, Valérie en défendant farouchement l'histoire de l'AUSTRALIE et la culture aborigène oubliéé.

Au milieu de leurs combats, le jardin extraordinaire crée par Ann va constituer leur lieu de ressourcement.

Le fantôme d'Ann plane sur la maison et son jardin et veille tendrement sur cette famille qui aurait pû être celle qu'elle n'a jamais eue.

La plume de Sylvie TANETTE m'a littéralement transportée près des citronniers de SICILE si chers à Ann; elle nous fait découvrir l'histoire de l'AUSTRALIE et la culture aborigène au travers de cette exposition dans laquelle Valérie met toutes ses forces.

UN JARDIN EN AUSTRALIE nous parle de femmes fortes, emplies de convictions et prêtes à tout pour les défendre; une histoire de transmissions entre deux femmes qui n'ont pourtant aucun lien de famille mais que la destinée a fait se rencontrer à soixante-dix ans d'écart dans ce lieu magique du jardin d'HAMILTON CREEK.

Merci aux Editions GRASSET de leur confiance et de m'avoir proposé ce roman.

ANNE-CE

UN JARDIN EN AUSTRALIE de Sylvie TANETTE, paru aux Editions GRASSET le 6 mars 2019

Sylvie TANETTE est critique littéraire aux INROCKS et à la Radio suisse normande. UN JARDIN EN AUSTRALIE est son deuxième roman après AMALIA ALBANESI paru 2011.