Le-tricycle-rouge

  

Vous cherchez encore votre thriller de l’été ? Arrêtez tout, le voilà !

Le brillant profiler Noah WALLACE a tout perdu il y a cinq ans ; un accident a coûté la vie à la fois à sa femme et au serial killer qu’il traquait, et si lui a survécu, il n’est plus que l’ombre de lui-même du fait de ses séquelles tant psychologiques que physiques. Aujourd’hui, il vend des assurances, se shoote aux antidouleurs, ne se déplace pas sans sa canne et ses carnets.

Ce quotidien insipide va cependant exploser quand son ancien coéquipier le rappelle sur une série de nouveaux meurtres dont la ressemblance avec ceux du Démon du VERMONT, censé être mort, est plus que troublante, surtout que le tueur laisse des messages destinés à Noah. Alors, copycat ou résurrection du Démon ?

LE TRICYCLE ROUGE est le premier roman de Vincent HAUUY, et franchement, pour une première, il a placé tout de suite la barre très haute.

Les personnages sont évidemment très importants dans un roman, et je vous mets au défi de ne pas craquer pour Noah WALLACE. On l’adopte très vite, ce génie torturé, cet oiseau aux ailes brisées, et on a autant envie que lui de découvrir ce que peut bien lui vouloir le tueur.

L’intrigue est palpitante, entre enquête policière et investigation journalistique, les histoires croisées de Noah WALLACE et Sophie LAVALLEE donnent du rythme à l’histoire, et leur croisement est très bien amené, subtilement et intelligemment. Le récit est riche, complexe mais pas au point de perdre le lecteur, les personnages nombreux mais chacun a sa place et son intérêt.

Si le sujet n’est finalement pas original car déjà traité, la façon dont il est abordé fonctionne parfaitement. J’ai adoré ces mots anciens ou complexes que Noah inscrit dans ses carnets, qui servent de titres aux chapitres et au passage nous instruisent. J’ai trouvé très intéressant et efficace ce mélange des genres adopté par Vincent HAUUY avec brio : on retrouve dans ce roman réalité, complot, paranormal, histoire, gore (oui quand même je dois prévenir les petites natures)…

Et j’ai particulièrement apprécié que l’auteur boucle la boucle ; la fin du roman rejoint parfaitement le début et je n’en dirais pas davantage.

Je ne sais pas vous, mais moi je n’attendrais pas les prochaines vacances pour lire la suite des aventures de Noah WALLACE et Sophie LAVALLEE dans LE BRASIER. Il se murmure que ce second volet serait encore meilleur… ça promet !

ANNE-CE

 

LE TRICYCLE ROUGE de Vincent HAUUY, paru aux Editions HUGO THRILLER en juillet 2017

Prix Michel BUSSI du meilleur thriller français 2017