Goodbye-Loretta

 

Voici un premier essai plutôt réussi pour Shawn VESTAL qui nous livre un roman sur  l’Ouest américain  traditionnel, nous  introduit dans la communauté mormone et met en scène une héroïne révoltée contre les fondamentalistes religieux parmi lesquels elle a grandi et  auxquels elle veut échapper à tout prix.

Dans les années  70, Loretta, 15 ans, vit dans l’ARIZONA au sein de la communauté mormone. Désireuse de fuir ces fondamentalistes religieux et polygames, elle fait le mur chaque nuit pour retrouver son amoureux et  se soumet aux régles de vie de ses parents la journée. Mais imprudente, Loretta se fait surprendre par  sa famille en rentrant d'une de ses escapades nocturnes et séquestrée, elle est mariée contre son gré à un mormon  bien plus âgé qu’elle, très conservateur, déjà marié et père de 7 enfants. Elle devient alors épouse sœur et se résigne à sa nouvelle vie jusqu’à sa rencontre avec Jason…..

Ce roman de Shawn VESTAL m’a quelque peu déstabilisée car malgré tous mes efforts, je n’ai pas réussi à m’attacher à la fameuse Loretta, héroïne principale de cette  histoire.  Le récit se déroule au milieu des années  70, ce qui m’a bien plu, la description et les pratiques de la communauté mormone m’ont intéressée voire intriguée mais c’est vraiment la figure féminine de Loretta avec sa fausse soumission, sa psychologie, ses envies totalement dévergondées à quinze ans qui m’ont dérangée. En revanche, j’ai eu beaucoup d’empathie pour Jason, son mal-être, ses doutes, ses préoccupations, sa complicité avec son grand-père et j’ai été encore plus agacée par Loretta qui n’hésitera pas à l’utiliser pour s’échapper de sa condition.

Le puritanisme voir l’extrémisme de certains membres de la communauté et leurs pratiques peuvent heurter et j’imagine que Shawn VESTAL a voulu décrire au plus près les faits, les coutumes, les croyances et la violence qui règne dans cet ordre. Ce réalisme donne de la force au roman, il en fait le principal intérêt à mes yeux car il m’apparaît comme une dénonciation de ce sectarisme et ses dérives.

Mis à part ma réserve quant au personnage de Loretta, Shawn VESTAL propose donc un premier roman prometteur dans la collection TERRES D'AMÉRIQUE d’ALBIN MICHEL qui recèle bien des pépites… A suivre !

MYMY

GOOBYE, LORETTA de Shawn VESTAL dans la collection Terres D'AMÉRIQUE aux éditons ALBIN MICHEL en mars 2018

Partenariat et lecture dans le cadre du PICABO RIVER BOOK CLUB