Power

 

La plume et le talent de  Michaël MENTION m'avaient déjà conquise avec LA VOIX SECRÊTE. POWER confirme ma première impression et ce dernier roman m'inspire une nouvelle fois des qualificatifs élogieux .

Michaël MENTION nous propose un nouvel opus très réussi qui évoque avec intelligence le mouvement des Black Panthers . 

En 1965, au lendemain de la mort de MALCOM X, quelques blacks révoltés et militants de la cause noire décident de former un groupe politique, culturel et social pour dénoncer leur condition et revendiquer leurs droits. Ce mouvement révolutionnaire de libération afro-américaine d'inspiration marxiste-léniniste et maoïste prendra les armes et sous la dénomination, Black Panther Party, commencera  à ouvrir des cellules dans toutes les grandes villes des ETATS UNIS. Plus communément appelés, les BLACK PANTHERS, ils s’immisceront dans le jeu politique, aideront la population des ghettos, contribueront à l’alphabétisation des enfants noirs et cette formation prendra une telle ampleur qu’elle sera sournoisement poursuivie par le FBI, dirigé d’une main de fer par HOOVER.

Mettant en scène trois personnages, Neil, Charlène et Tyrone, Michaël MENTION nous fait revivre ces évènements de l’intérieur et nous entraîne aux côtés des membres des Black Panthers .

Les trois héros du roman sont savamment choisis et orchestrés : Une toute jeune militante, Charlène, un ex-taulard infiltré, Tyrone, et un flic blanc idéaliste et désabusé, Neil.  Charlène, Tyrone et Neil nous permettent d’avoir un tableau précis de cette organisation, de l’époque et de ses détracteurs voir opposants fervents.

Sans connaître l’histoire du mouvement des Black Panthers, j’avoue avoir été captivée par cette épopée. Michaël MENTION maîtrise si bien son sujet qu’il mêle brillamment  la petite et la grande histoire et nous plonge dans ces événements avec intelligence aux côtés de ses personnages. Pas un moment de répit, le récit est mené tambour battant et le lecteur ressent avec émotion la ferveur de tous ces membres convaincus de faire partie d’un grand mouvement menant à la libération de leur peuple opprimé.

Michaël MENTION a une plume aiguisée et sans concession, pleine de fougue, qui donne un rythme soutenu à l’ensemble du roman. Rigoureusement documenté, ce récit fictionnel mais à la fois historique est très instructif et pédagogique. L’intérêt de l’auteur pour son sujet  transparaît indubitablement  et le lecteur ressent sa volonté affirmée de ne pas vouloir trahir le mouvement et son contexte tant politique que social.

Rien à redire, Michaël MENTION nous offre un roman incisif et intelligent comme je les aime…La preuve : malgré la fatigue, je n’ai pas pu le lâcher et c’est presque d’une traite que je l’ai dévoré !

MYMY

POWER de Michaël MENTION paru aux éditions Stéphane MARSAN en avril 2018.