P1050004

 

Publié par les éditions Slatkine et Cie depuis 2016, Luca Di Fulvio se révèle avec son dernier roman "Le soleil des rebelles" comme une des nouvelles voix de la littérature italienne. Après "Le gang des rêves" et "Les enfants de Venise", ce nouvel opus confirme notre engouement pour cet auteur, que nous avons eu la chance de rencontrer et d'interviewer !
Luca , pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Je suis tel que je parais! Je ne porte aucun masque, si ce n'est celui de clown, pour cacher ma timidité et mon hypersensibilité. Parfois, je pense que je n'ai pas le cuir assez dur, et que je perçois tout de manière trop intense. Les douleurs comme les joies. Et cela me va bien.
Quels sont vos thèmes de prédilection dans vos romans ?
L'espoir dans un futur meilleur. Et par meilleur, j'entends un futur qui serait à notre image et à celle de nos rêves. Parce qu'un joli rêve est celui qui nous ressemble, qui nous représente et n'est pas le rêve de quelqu'un d'autre ou de la société. Un autre thème que j'affectionne particulièrement, ce sont les relations intergénérationnelles, la transmission. Parce que le futur se construit sur les apprentissages du passé et du présent.
Comment sont reçus vos romans en Italie ? Ont-ils le même succès qu'en France ?
En Italie, non, pas du tout. J'ai un très bon accueil des lecteurs mais les éditeurs ne me suivent et ne croient pas en moi, c'est dommage...
 
Comment vous est venue l'idée d'écrire une histoire qui se déroule au XIV ème siècle ?
Êtes-vous particulièrement intéressé par cette période ?
C'est une période charnière. Entre le Moyen Age, durant lequel Dieu a pouvoir sur tout, sur la vie de chacun, et la Renaissance marquée par la place de l'Homme au centre du Monde. Je relate cette transition de manière métaphorique. Un Prince (qui a le pouvoir d'un Dieu) apprend à devenir un homme et fait l'apprentissage de la vie auprès des plus pauvres.

20180410_102349

Et pour être un peu moins sérieux : Les 3 choses que vous faites le matin pour partir du bon pied ?
1) Je vais me promener au parc avec mes chiens.
2) Je vais bavarder avec mes voisins de quartier au café.
3) Dès mon retour à la maison, je me choisis de la bonne musique.
Êtes-vous plutôt pizza ou pâtes al dente ?
J'adore la pizza et les pâtes. Mais, je suis un italien du Nord. Donc, je suis plutôt Risotto !
Quel est votre livre "Madeleine de Proust" ? Celui qui ne quitte jamais votre table de nuit ?
Et celui que vous lisez en ce moment ?
1)  "Croc blanc" de Jack London. C'est un livre considéré, à tort, pour la jeunesse (et d'ailleurs je l'ai moi-même lu pour la première fois étant enfant). En réalité, c'est une très belle métaphore sur l'être humain et sur l'amour.
2) Sur ma table de nuit, j'ai beaucoup de livres. Mais parmi eux, il y en a toujours deux :
"Les misérables" de Victor Hugo et “L'étranger” d'Albert Camus.
3) Les notes du voyage à Rome d'Emile Zola.
Merci Luca, d'avoir pris ce temps pour nous répondre.
C'était un plaisir. Ces rencontres me remplissent le coeur, le nourrissent et me donnent la foi et l'énergie de continuer à écrire.
LE GANG DES RÊVES aux Editions Slatkine et Cie et Pocket
LES ENFANTS DE VENISE aux Editions Slatkine et Cie et Pocket
LE SOLEIL DES REBELLES aux Editions Slatkine et Cie et Pocket