Nos-souvenirs-sont-des-fragments-de-reves

 

Voici ma première rencontre avec la plume de Kjell WESTÖ et sûrement pas la dernière, tellement j’ai aimé ce roman fleuve qui s’étire sur 50 ans et met en scène un groupe d’amis qui vont se trouver, se perdre sans jamais vraiment se quitter.

A peine adolescent, le narrateur de ce roman rencontre la famille RABELL lors de ses vacances familiales au nord de la FINLANDE. Alex RABELL, héritier d’une famille de  riches entrepreneurs et lui, fils de vendeur en quincaillerie deviennent très vite inséparables  et se retrouvent souvent  au cours de l’année à HELSINSKI où ils résident. Malgré cette amitié sincère, un secret de famille plane sur la famille RABELL et reste une intrigue… jusqu’à ce que la vérité éclate de façon accidentelle. Les relations des deux garçons s’en trouvent renforcées et  Stella, la sœur d’Alex va succomber au charme  de cet ami qui fait presque partie de la famille. Cette idylle estivale entre adolescents  va se révéler être un amour passionnel  au long cours qui va jalonner  la vie de ces deux personnages complexes.

Kjell WESTÖ m’a emportée dans son récit follement romanesque dés les premières pages et je n’ai plus voulu lâcher ce pavé de 600 pages. Cette fresque aux multiples personnages est très riche. Elle nous fait vivre 50 ans de la vie d’un petit groupe d’amis d’origines très différentes que nous accompagnons dans leur intimité mais  aussi à travers l’histoire de la FINLANDE et plus largement du monde.

Le narrateur dont l’identité n’est jamais révélée nous confie ses réflexions, ses angoisses, ses ambitions et son amour  sans borne mais chaotique pour Stella, femme superbe et ardente. Cette passion va être le fil conducteur de cette histoire et surtout le sujet principal du grand roman que le narrateur essaie vainement d’écrire. Tentant sans cesse de se remémorer les grands événements tout comme les petits moments qui font le sel de la vie et le ciment de l’amitié, il va se confronter à ses démons  et partager sa vie sans filtre. La proximité entre le lecteur et le narrateur qu'instaure l'auteur donne l'impression de faire partie intégrante de la vie de celui-ci et de ressentir soi-même toutes les émotions qui le traversent.

A travers ses souvenirs, le narrateur aborde de grands thèmes tels que la différence des classes sociales, l’arrivisme, la filiation, le deuil, la folie  et la fraternité  tout en nous offrant une vision de la FINLANDE contemporaine. La nature qui sert d’écrin à cette captivante saga est largement décrite et magnifiée si bien que le splendide jaune soufre des couchers de soleil finlandais devient une obsession visuelle pour le lecteur.

Ce livre ambitieux et foisonnant est  donc une très belle découverte et moi, qui aime les histoires denses aux personnages fouillés, j’avoue qu’au bout de 600 pages j’étais terriblement déçue de devoir reposer mon livre et quitter mon héros, ses souvenirs et la FINLANDE.

 

MYMY  

NOS SOUVENIRS SONT DES FRAGMENTS DE NOS REVES de  Kjell WESTÖ, paru aux éditions AUTREMENT en janvier 2018