Pays-provisoire

 

 

  

PAYS PROVISOIRE est un premier roman emprunt de charme qui a été un pour moi un très bon moment de lecture. Fanny TONNELIER met en scène une héroïne pétillante et passionnée en s’inspirant de faits historiques et elle nous offre un ouvrage très documenté et maîtrisé.

Amélie SERVOZ a la passion de la mode et plus précisément des chapeaux. Douée et créative, après son apprentissage, elle a l’opportunité de partir en RUSSIE pour reprendre le commerce de Clémence, modiste française expatriée à SAINT PETERSBOURG par amour. Avec enthousiasme, Amélie s’adapte et découvre sa nouvelle vie russe, elle s’épanouit dans sa boutique et développe son activité. Malheureusement, la Révolution russe gronde et brise son rêve de réussite. La jeune femme désespérée et menacée décide d’abandonner à contre cœur son affaire et s’enfuit pour rejoindre la FRANCE, pays en guerre.

La réussite de ce roman tient surtout à la personnalité d’Amélie, jeune femme attachante et déterminée, elle ne se laisse pas envahir par la morosité et sa force tout comme sa joie de vivre sont communicatives. De plus, ce récit qui parle de plumasserie, bibi et autres capelines m’a fait découvrir l’univers du chapeau que je ne connaissais pas et par association d’idées, il m’a fait repenser  au fameux roman, AU BONHEUR DES DAMES de ZOLA que j’ai tant aimé.  Toutes ces explications techniques concernant  l’art de créer et modeler  des chapeaux m’ont totalement passionnée. Par contre, j’ai trouvé que l’aspect des violences et des exactions russes tout comme l’horreur de la guerre en FRANCE étaient quelque peu édulcorés et les sentiments suscités trop peu exacerbés.

Il n’en reste pas moins que Fanny TONNELIER nous livre un joli roman à la facture classique qui ne manquera pas de vous séduire.

MYMY

PAYS PROVISOIRE de Fanny TONNELIER paru chez ALMA EDITEUR le 4 janvier 2018