Aux-femmes

 

J’ai découvert BELLEVILLE éditions dans le cadre de ma formation pour devenir libraire. La présentation qui m’en a été faite a aiguisé ma curiosité et j’ai aimé la ligne éditoriale de cette maison : « Belleville éditions ouvre des fenêtres sur l’ailleurs. Nos textes ont été dénichés sur place, au fil de rencontres et de voyages. Nos auteurs sont les porte-voix de leur pays. Des trouvailles littéraires à découvrir entre ces pages, également enrichies sur écran. » 

Prometteur non ?

J’ai commencé par lire le recueil de nouvelles écrit par Seray SAHINER, LA COIFFURE DE LA MARIEE, et j’ai beaucoup aimé. Dernièrement, j’ai lu AUX FEMMES d'Hamdi AL-GAZZAR qui m’a plongée dans les ruelles cairotes sur les pas de Sayed et j’ai adoré les portraits de femmes qu’il évoque, vraiment une très belle découverte.

Sayed est un tout jeune garçon qui est le chouchou de ces dames. Fils de menuisier, il a la chance d’aller à l’école, il s’avère être un très bon élève et fait la fierté de sa famille. Enfant, il parcourt les ruelles de son quartier et nous fait rencontrer les femmes qui ont compté dans son apprentissage de la vie. Souvent confident, il recueille parfois les soucis mais aussi les intrigues amoureuses de ces femmes cairotes. A l’adolescence, il nous livre ses premiers émois amoureux, ses rencontres et nous prouve que les femmes qui ont jalonné sa vie conditionnent sa vie d'homme. A la trentaine, lassé des histoires sans lendemain, il se marie à Salwa par convenance et non par amour.

La galerie de portraits de femmes que nous offrent Hamdi AL-GAZZAR démontre l’importance de la figure féminine dans la société et la famille égyptiennes. Sayed a grandi à leur contact, il s’est construit à travers elles, ces femmes l’ont façonné et formé pour sa vie future, il les a aimées et à travers ce récit, qui semble être pour une large part autobiographique, Hamdi AL-GAZZAR leur rend hommage. Chaque chapitre est consacré à l’une d’elle, tel de petites nouvelles retraçant leur histoire. Ce qui rend notre lecture plus curieuse à chaque page. Sayed a grandi dans un quartier modeste et familial au pied de la mosquée Ibn Touloun et au fil des années, il nous explique les codes de cette petite communauté.

J’ai retrouvé dans le roman d'Hamdi AL-GAZZAR cette ambiance particulière qui m'a rappelé ma lecture, qui date un peu, de LA TRILOGIE DU CAIRE du grand Naguib MAHFOUZ .J’ai aimé me perdre à nouveau dans le dédale cairote et retrouver des personnages féminins forts et complexes. Le roman d'Hamdi AL-GAZZAR se déroule des années 70 à la fin des années 90 et les ouvrages de Naguib MAHFOUZ se déroulent à une tout autre époque. Malgré tout, les similitudes restent grandes  dans les us et coutumes sociales et familiales des égyptiens et il est intéressant de s’immerger dans cette société d’avant le printemps arabe pour mieux l’appréhender.

Après deux jolies découvertes d’ouvrages publiés par BELLEVILLE éditions, je me suis dit qu’il était temps de vous faire partager mon enthousiasme et susciter votre intérêt.  

AUX FEMMES de Hamdi AL-GAZZAR est un roman intimiste qui m’a vraiment plu par sa  forme et son propos. J’ai eu un vrai bonheur de lecture à suivre Sayed et les femmes de sa vie sur une trentaine d’années dans le fourmillement du CAIRE. 

MYMY

 

AUX FEMMES de Hamdi AL-GAZZAR paru chez BELLEVILLE éditions en octobre 2017