Nous-revions-juste-de-liberte

 

Après avoir beaucoup entendu parler de ce roman, la curiosité des COUSINES DE LECTURES a été aiguisée et elles ont décidé de se forger leur propre avis... et ce n’est pas sans une certaine émotion qu'elles ont refermé ce livre très poignant et absolument bouleversant. 

La bande de Freddy hante les couloirs du lycée privé de Providence. Peu intéressés par les études, ces quatre potes ne pensent qu'à enfourcher leurs bécanes, à boire des bières et à faire les quatre cents coups ensemble. Entre eux, c'est à la vie, à la mort et malgré les aléas, ils restent soudés, mus par une amitié indéfectible. Les années passent, Freddy a abandonné ses copains car il est bien obligé de se préparer à reprendre le garage familial mais ses acolytes Hugo dit Bohem, Oscar dit le Chinois et Alex dit la Fouine ont mis les voiles et sont partis à l’aventure sur les routes .Au cours de ce road trip, leur amitié évolue, elle est mise à rude épreuve, de nouveaux arrivants mettent la zizanie dans la bande et finalement cette fraternité si belle et si précieuse va s’abîmer et les conduire à commettre le pire des parjures… 

 

L' AVIS D'ANNE-CE

NOUS REVIONS JUSTE DE LIBERTE est un roman extrêmement fort, qui vous frappera au coeur.

C'est l'histoire de gosses paumés, rejetés de tous - les uns parce qu'ils sont immigrés, l'autre parce qu'il est petit et chétif, l'autre encore parce qu'il est celui qui a survécu à sa soeur - qui vont unir leurs désillusions pour juste tenter d'exister et voler à la vie quelques instants de bonheur.

La simplicité, la franchise et l'authenticité avec laquelle l'auteur fait s'exprimer Bohem m'a attrapée; ce mélange d'humour, de dérision, d'ironie, ce ton désabusé qui le caractérisent en font un personnage à la fois combatif et fragile, et donc particulièrement touchant.

Il y a une véritable urgence dans l'écriture d'Henri LOEVENBRUCK qui s'accorde parfaitement avec le road trip dans lequel se lancent Bohem et sa bande de motards.

Et cette fin... cette fin que vous ne découvrez pas dans les dernières pages, mais dans les dix dernières lignes. J'ai lu; mon coeur a manqué un battement, j'ai recommencé et j'ai été submergée par les sanglots; j'ai pleuré de rage, de colère, d'injustice, et je me suis dit comme Bohem que des fois la vie - et les gens - c'est "vachement dégueulasse". 

Hymne à la vie et à l'amitié, ce livre s'appelle NOUS REVIONS JUSTE DE LIBERTE; il aurait tout aussi bien pu s'appeler LA FUREUR DE VIVRE.

 

L' AVIS DE MYMY

J’avoue qu’au début du roman, j’ai été gênée par le côté petite frappe rebelle des membres de la bande de Freddy. Et puis au fil des pages, j’ai commencé à les aimer ces mal-aimés justement, à vouloir qu’ils s’en sortent, qu’ils arrêtent leur escalade dans la violence et les petits larcins. Finalement, j’ai compris que c’était leur destin et je les ai suivis à fond la caisse en bécane sur les grandes routes désertes pour savoir ce que l’avenir leur réservait… j’avais du mal à lâcher mon livre, je voulais rester à leurs côtés, partager leur amitié si viscérale (pour Bohem !) et surtout garder un œil sur eux pour qu’ils ne fassent pas la bêtise de trop, qu’ils restent  juste à la limite mais ne commettent pas l’irréparable .

C’est la grande force du livre d'Henri LOEVENBRUCK, l'auteur réussit à nous donner envie de faire partie de la bande même si on sait que ses membres sont border line. Parce que Bohem et les autres, ils sont vivants, ils se permettent tout et même plus et surtout ils ne font qu’un. Alors quand tout fout le camp et que leur vie bascule, que cette amitié vacille sur ses fondations, on a la gorge serrée, le ventre noué et puis on pleure… oui, oui !! on pleure parce qu’il y a tant d’humanité, d’émotion et d’injustice dans ce livre qu’il ne faut même pas essayer de résister…

Avec une écriture vraie et sincère, Henri LOEVENBRUCK nous livre un roman qui nous scotche par sa force et son message.

Lisez-le, c'est un grand grand roman... mais sachez que vous ne sortirez pas indemne de cette échappée sauvage pour la liberté ! 

 

NOUS REVIONS JUSTE DE LIBERTE d'Henri LOEVENBRUCK, paru aux Editions J'AI LU en mars 2017