Toxique

 

Une directrice d'école maternelle assassinée dans son bureau... voilà l'enquête dont hérite Tomar KHAN, flic à la Crim, parce qu'on le sait particulièrement attentif à tout ce qui touche les femmes et les enfants. Tous ses collègues pensent que l'affaire est résolue d'avance, mais Tomar n'est pas du genre à se contenter des évidences et il sait que rien n'est jamais simple. Surtout quand le coupable tout désigné est à son tour retrouvé mort. Difficile pourtant de se concentrer sur l'enquête quand un père violent qu'il a banni de sa vie resurgit trente ans après et fait planer son ombre menaçante sur la mère et le frère de Tomar.

TOXIQUE est mon premier roman de Niko TACKIAN. Je découvre un auteur dont la plume est très moderne, réaliste avec ses références aux actualités récentes qui ancrent le récit dans le réel et nous le font vivre avec plus d'intensité.

Ce qui m'a le plus plu dans ce livre, c'est le personnage du méchant. Il est glaçant à souhait (et le lecteur de thrillers aime ça, les méchants...). Il m'a tant plu que j'aurais aimé en apprendre davantage, qu'il soit plus fouillé, que son passé - comme celui de Tomar - soit davantage exploité. Et qu'est-ce qui a bien pu arriver à ses pieds?

En tout cas l'originalité du méchant (et il faut vraiment espérer que ce soit un modèle unique!) compense le personnage un peu trop déjà vu du flic abîmé par la vie et incapable de s'investir émotionnellement (au moins Tomar échappe-t-il à l'alcoolisme). Pour autant, ça n'empêche pas le personnage de Tomar d'être très intéressant et touchant. Tourmenté, borderline, impulsif, doué d'un sens de la Justice aïgu et implacable, autant de qualificatifs déjà rencontrés chez d'autres mais qui fonctionnent quand même.

La fin est extrêmement frustrante et rend une suite obligatoire (ça veut dire que le pari de l'auteur est réussi). Parce que moi, je veux absolument savoir ce que va devenir Tomar KHAN, ce que cachent ses origines et son histoire familiale. C'est en tout cas une fin qui fera tourner et retourner l'histoire dans votre tête, et qui vous amènera à la continuer, longtemps une fois le livre refermé. Or une lecture qui ne s'oublie pas et qui fait cogiter (d'une manière ou d'une autre) est forcément une bonne lecture.

ANNE-CE

TOXIQUE de Niko TACKIAN, paru aux Editions CALMANN LEVY le 4 janvier 2017