Les-filles-de-Roanoke

 

Que dire de ce roman ?? que je l'ai lu rapidement sans plaisir, avec un relent de dégoût perpétuel au bord des lèvres sans pouvoir le lâcher car le secret des filles de ROANOKE m'intriguait... bizarre non ??

Lane se retrouve orpheline suite au suicide de sa mère. Ses grands-parents, qu'elle ne connaît pas, l'accueillent dans leur propriété du KANSAS où vit déjà sa cousine Allegra, abandonnée par sa propre mère. Lane passe l'été avec sa cousine, le petit ami de celle-ci Tommy et fait sa première expérience sexuelle avec Cooper qui lui retourne le coeur à chaque regard. L'ambiance au ranch est pesante et étrange, les âmes se croisent sans se parler, Allegra se révèle un brin hystérique, Lilian la grand-mère paraît absente et le grand-père Yase est la figure  charismatique de ce domaine sur lequel il règne sans partage. Lane apprend vite que les filles de ROANAKE ont toutes eu des destins tragiques, peu à peu la vérité se révèle et Lane, effrayée et perdue, fuit cette nouvelle famille qui cache un lourd secret... Quelques années plus tard, Lane reçoit un appel de son grand-père qu'elle n'a pas revu depuis ce fameux été : Allegra a étrangement disparu, il faut qu'elle revienne....

Je reste encore stupéfaite d'avoir été au terme de ma lecture tellement j'ai été habitée par un malaise permanent au fil des pages. Evidemment, le secret des filles de ROANOKE est digne des pires scénarii alliant manipulation psychologique et dépravation. Mais motivée par une curiosité malsaine et effrenée, j'ai voulu savoir quelle était l'exacte teneur de ce secret. Et dans l'horreur, je n'ai pas été déçue! J'en conclus donc que la construction est indéniablement brillante et le talent d'Amy ENGEL certain pour réussir à tenir ses lecteurs, dont je fais partie, en haleine...

Par contre, je crois que c'est une des rares fois, lors d'une lecture, où je ne m'attache à aucun personnage, où je suis carrément dégoûtée par certains et que malgré les horreurs décrites je n'arrive pas à ressentir d'empathie pour les victimes. Sidérant et dérangeant !

La fin m'a paru un peu bâclée compte tenu du dénouement de l'intrigue et la divulgation du mystére si bien caché.

Une lecture plus que mitigée avec un sentiment ambivalent et à chaque nouvel indice distillé, une nausée qui grandit pour finalement prédominer une fois la dernière ligne lue.

Bref,je l'ai lu mais je n'ai pas aimé ....

 

MYMY

LES FILLES DE ROANOKE d'Amy ENGEL, paru aux Editions AUTREMENT  en juin 2017