Le-loup-peint

 

Amis amateurs de thrillers, vos antennes vont frétiller! Avec LE LOUP PEINT, Jacques SAUSSEY confirme le talent que je lui avais découvert avec L'ENFANT AUX YEUX D'EMERAUDE, celui de clouer son lecteur à ses pages.

Vincent GALTIER est vétérinaire; alors qu'il revient en pleine nuit d'une opération ratée après un détour par chez sa maîtresse, il est témoin sur la route de ce qu'il n'aurait jamais dû voir; s'ensuit alors une course poursuite en voiture, un accident et finalement, ses assaillants le laissent seul dans un ravin et s'enfuient avec sa voiture. Quand il parvient enfin à regagner à son domicile, il est loin de se douter que ce n'est que le début de son cauchemar... et peut-être celui du pays tout entier.

Ici encore, Jacques SAUSSEY déroule son histoire en nous l'emmêlant autour du cou jusqu'à ce qu'on ne puisse plus respirer. Ici encore, il nous fait croire à une histoire - celle du témoin qu'il faut éliminer - jusqu'à nous en dévoiler brutalement une autre, finalement encore plus terrifiante.

Le personnage de l'assassin est fascinant, de ceux que l'on adore détester. Son cynisme, son machiavélisme, son absence totale de filtre et son jusqu'au-boutisme; tout y est.

Le rythme est trépidant et contribue à faire monter la tension crescendo.

LE LOUP PEINT est parfaitement angoissant; en le déroulant dans le contexte d'une actualité récente, Jacques SAUSSEY rend son sujet très crédible et donc d'autant plus terrifiant. Il s'en explique d'ailleurs à la fin du livre, dans une note très à propos et très fine où il avoue n'avoir eu d'autre but que d'"essayer de faire trembler le lecteur et qu'il se demande : et si ça arrivait vraiment?". Objectif plus qu'atteint...

Du coup, c'est certainement pour ça que la fin m'a paru un peu trop vite et facilement assénée. Alors que j'en étais arrivée au paroxysme de ma peur et de la complexité du récit, en comparaison j'ai trouvé que toute cette histoire se concluait trop vite et trop facilement. C'est sûrement parce que j'en aurais voulu encore un peu plus... Et puis j'aurais voulu une fin un peu plus flamboyante pour le méchant...

Mais c'est vraiment histoire de trouver des bémols à ce redoutable thriller qui ravira les amateurs.

C'est toujours difficile de parler d'un thriller sans trop en dire, mais si je vous dis que c'est une tuerie, sachez que je ne parle pas seulement de l'intrigue stricto sensu...

 

ANNE-CE

LE LOUP PEINT de Jacques SAUSSEY, paru aux Editions LE LIVRE DE POCHE en janvier 2017