1540-1

 

Voici un roman qui m'a furieusement fait penser à l'affaire Maddie qui défraya la chronique en 2007 avec la disparition de cette petite anglaise laissée seule dans la chambre d'hôtel de ses parents en vacances au PORTUGAL. Ici le roman commence avec une certaine similitude, le suspens et la tension montent au fil des pages...

Caroline et Hunter, accompagnés de leurs deux petites filles, partent de CALIFORNIE pour fêter leur anniversaire de mariage au MEXIQUE dans un hôtel de luxe. Sur place, ils retrouvent deux couples d'amis et le frère de Caroline, Steeve, et sa femme Becky. Ils passent une semaine calme à profiter des uns et des autres dans cet endroit paradisiaque.

La dernière soirée doit célébrer les 10 ans de mariage du couple et la baby-sitter n'est pas là pour garder les deux petites filles. Caroline ne veut pas laisser seules ses enfants dans la chambre mais Hunter insiste tant que Caroline finit par céder et laisse Michelle et Samantha alors qu'ils partent dîner avec leurs amis au restaurant de l'hôtel. Chacun des parents se relaie pour aller jeter un oeil sur les filles toutes les demi heures dans leur chambre.

La soirée est mouvementée mais ils rentrent se coucher vers 22 heures et vont embrasser leurs filles avant de dormir. Mais la petite Samantha a disparu, sa soeur Michelle, âgée de 5ans, dort toujours profondément dans la chambre. Que s'est il passé ?? Où est la petite fille ??

L'intérêt de ce roman réside évidemment dans l'intrigue de départ mais surtout dans le développement de celle-ci et de la tension qui s'installe au fur et à mesure de notre lecture. La construction du roman est telle que les faits initiateurs sont relatés  a posteriori et que l'auteur nous fait partager le quotidien de la mère, Caroline, désespérée, 15 ans après le rapt de sa fille. Les chapitres se suivent en faisant des allers retours dans le temps et progressivement, les explications et le contexte s'installent, le lecteur va de révélations en révélations et celui-ci est bien entendu tenu habilement en haleine.

J'avoue avoir été happée aisément par le récit soigneusement mené mais les dialogues incessants et les personnages quelque peu caricaturaux ont nui à l'ensemble de ce roman. L'histoire en elle-même est intrigante mais les facilités employées pour camper les personnages m'ont agacée. Bien sûr la petite Samantha, kidnappée, était trop belle, trop jolie, trop sage, trop mignonne et a contrario la fille aînée Michelle qui était à côté de sa soeur lors de l'enlèvement est une enfant difficile, râleuse, irritante. Et puis ce verbiage permanent au détriment de l'aspect psychologique, des sentiments et pensées de chacun suite à cet évènement m'a irritée, j'aurais préféré plus d'introspection des protagonistes, avoir le point de vue de chacun.

Bref, je vous laisse vous forger votre propre avis sur ce nouveau roman de Joy FIELDING, auteur canadien prolifique mais pour ma part, même si j'ai été intéressée par le récit ma lecture ne m'a pas laissé un souvenir impérissable.

Je remercie vivement les éditions Michel LAFON pour l'envoi.

 

MYMY

SANS NOUVELLES DE TOI de Joy FIELDING, paru aux Editions Michel LAFON le 2 mars 2017