1540-1

 

Il y a des livres dont on lit les critiques et on se dit "celui-là, il est pour moi !".

REPOSE-TOI SUR MOI de Serge JONCOUR est de ceux-là.

Malheureusement, j'en attendais sûrement beaucoup trop et j'ai été déçue, ça a fait pchitt comme on dit !

Aurore a tout dans la vie : un mari attentionné, beau et brillant, deux charmants enfants, un grand appartement parisien et une société dont elle est la gérante et qui distribue les vêtements dont elle est la styliste. Tout serait parfait si elle ne connaissait pas des problèmes professionnels insidieusement provoqués par son associé et ami qui voit plus grand, plus rentable, plus international. Aurore se sent trahie et seule. Et puis il y a ces corbeaux dans sa cour qui lui pourrissent la vie, ces oiseaux de mauvais augure l'angoissent et lui font peur, ils cristallisent tout son mal-être du moment. Ludovic habite le même bâtiment qu'Aurore mais dans l'aile plus vétuste où les escaliers craquent et le chauffage fait des siennes. Il est agent de recouvrement. Suite à des affaires familiales compliquées, il a dû quitter sa ferme, dont il se languit. Veuf depuis peu, il n'arrive pas à faire le deuil de sa femme disparue trop tôt. Attentif aux troubles qu'engendre la présence des oiseaux, Ludovic s'en débarrasse et trouve grâce aux yeux d'Aurore par ce geste. Ces deux êtres que tout sépare vont se rapprocher, se trouver et partager un amour interdit et unique.

Ce livre présentait tous les élèments pour que j'adhère au personnage d'Aurore. Elle m'apparaissait comme une femme accomplie et une mère attentionnée, qui plus est, elle déteste les oiseaux tout comme moi, qui en suis phobique. Mais malheureusement, son attitude vis à vis de Ludovic, son manque de transparence, ses multiples manipulations mesquines (enfin c'est mon avis !) et son irresponsabilité ont fait que je ne me suis pas du tout attachée à sa personnalité. Cependant, j'ai eu de la sympathie et de l'empathie pour Ludovic qui m'a émue avec sa mélancolie qui lui tient au corps, ce corps si encombrant qu'il donne de lui une image d'homme statutaire et salvateur.

Et bien sûr lorsqu'un des deux personnages d'un livre ne vous plaît pas et qu'il est question d'amour entre ces deux protagonistes, hé bien l'histoire vous paraît dénuée d'intérêt. Pire vous espérez que Ludovic va se dépêtrer de cette romance sans avenir et retrouver ses valeurs qui font son charme et son charisme.

Alors évidemment, c'est excessivement bien écrit, Serge JONCOUR a des phrases qui interpellent et ont fait écho en moi c'est certain, mais son récit ne m'a pas touchée. Pourtant les thèmes de la ruralité, de la quête de soi, des valeurs familiales, de notre société capitaliste et égoïste sont des sujets qui me plaisent généralement... mais là, non désolée, je ne suis pas rentrée avec bonheur dans cette histoire.

Donc vous l'aurez compris, ce livre, pourtant PRIX INTERALLIE 2016, est une déception pour moi. Je ne l'ai peut être tout simplement pas lu au bon moment, je m'étonne encore moi-même du peu de plaisir que j'ai épouvé lors de cette lecture. Dommage !

 

MYMY

REPOSE-TOI SUR MOI de Serge JONCOUR, paru aux Editions FLAMMARION en août 2016