1540-1

 

L'histoire se déroule dans le NEW-YORK de l'après 11 septembre. Les autorités comme les habitants sont "sur les dents", tout étranger quel qu'il soit est suspect et se trouve de moins en moins bien accueilli. C'est dans ce contexte que débarque Zou Lei, jeune femme chinoise d'origine ouïhgoure, musulmane, arrivée clandestinement sur le sol américain. Son errance dans la ville gigantesque, tout autant pour trouver un travail que pour se soustraire aux services de l'immigration, croisera celle d'un autre désoeuvré, Brad SKINNER, fraîchement démobilisé de la guerre d'IRAK. Abandonné par les autorités alors qu'il est manifestement en stress post-traumatique après les horreurs qu'il a dû affonter au combat, sa vie n'a pour lui plus aucun sens et il végète, entre alcool et médicaments. Zou Lei et SKINNER vont s'accrocher l'un à l'autre et essayer d'avancer ensemble vers une autre vie, mais les obstacles sur leur route sont nombreux : la dépression de SKINNER, ses accès de violence, la clandestinité de Zou Lei qui l'expose à un risque constant, le manque d'argent... et le fils de la locataire de SKINNER, Jimmy MURPHY, frâichement sorti de prison.

Mon avis sur cette lecture est très mitigé. Jai eu beaucoup de mal à m'intéresser réellement à ce livre. Il faut très longtemps pour que l'histoire se mette en place et avant cela, l'auteur nous assomme de longues descriptions dont j'ai eu de la peine à percevoir le but et qui n'aide pas à s'accrocher à sa lecture, puisqu'on ne voit pas où tout cela va nous mener et si cela va réellement nous mener quelque part. Le rythme est très lent et c'est seulement avec l'apparition du personnage de Jimmy MURPHY que le récit prend enfin de l'ampleur... mais il faut pour cela attendre la deuxième partie et 200 pages... si on n'a pas décroché avant. A mon sens, de larges coupes pourraient être faites dans le livre, qui y gagnerait en intensité.

A côté de ça, l'auteur met très bien en lumière les deux sujets que sont la préoccupation sécuritaire engendrée par les attentats du 11 septembre et ses dérives racistes envers les étrangers, pour lesquels le rêve américain s'est bien éloigné, et l'après-guerre d'IRAK, avec ses vétérans traumatisés mais laissés pour compte et qui doivent se débrouiller pour continuer à vivre comme ils le peuvent avec ce qu'ils ont ramené de là-bas.

Je remercie BABELIO et les Editions BUCHET CHASTEL pour l'envoi de ce livre.

 

ANNE-CE

PARMI LES LOUPS ET LES BANDITS d'Atticus LISH, paru aux Editions BUCHET CHASTEL en août 2016