1540-1

 

Je me dis parfois que je ne devrais faire confiance qu'à moi... en matière d'intuitions littéraires en tout cas! A force d'entendre tellement de gens chanter les louanges de SERRE MOI FORT, j'ai succombé à la tentation et me voilà plongée dans ce roman dont la couverture est, il faut le dire, très réussie et prometteuse.

Les 100 premières pages commencent en 1994 et racontent l'histoire de Nick. C'est un jeune adolescent dont la grande soeur a disparu du jour au lendemain et qu'on n'a jamais retrouvée. Lana était l'enfant préférée de ses parents et tout, y compris leur fils, a cessé d'exister quand elle s'est évaporée. Leur quête de vérité est devenue une obsession qui ronge tout et Nick a bien du mal à exister face à la figure absente mais pourtant omniprésente de sa soeur parfaite.

Le narrateur est Nick lui-même, et juste au moment où je commençais à me lasser du récit immature et pas très évolué de cet adolescent, je me suis pris le rebondissement en pleine face, sans l'avoir vu venir une seule seconde, et je me suis dit que ca y était, que c'était sûrement là que j'allais savoir pourquoi ce thriller avait tant été encensé.

L'histoire bascule alors sur celle d'Adam GIBSON et nous sommes en 2014. Après la découverte dans une grotte de 24 cadavres de jeunes femmes, c'est lui qui est chargé de l'enquête et redonner une identité à chacune de ces disparues devient pour lui essentiel; il s'en fait une mission impossible à rater. Ses investigations l'exposent au danger; un événement va s'abattre sur lui et l'amener à voir le tueur en face tous les jours, sans pour autant qu'Adam puisse faire quoi que ce soit contre lui.

Je ne peux évidemment pas vous dévoiler les circonstances qui vont provoquer ce face à face entre le flic et l'assassin. Elle sont d'une violence difficilement supportable et ont provoqué chez moi, pourtant aguerrie aux trhillers un peu "gore", un certain malaise qui à ce stade m'a déjà éloignée de l'histoire. Les conditions du face à face ont achevé de me convaincre que j'étais passée à côté de SERRE MOI FORT. Je ne suis pas parvenue à croire à l'histoire, trop invraisemblable à mon sens, et quand on ne croit pas à ce qu'on lit, on ne peut pas ressentir la peur, la tension, la violence psychologique que Claire FAVAN essaie de nous transmettre.

Ca n'a pas fonctionné pour moi.

 

ANNE-CE

SERRE MOI FORT de Claire FAVAN, paru aux Editions Robert LAFFONT, Collection La Bête Noire, en février 2016