110335570

 

Il fallait bien que cela arrive et voilà, j'attendais le dernier Agnès LEDIG avec impatience et émotion pour avoir adoré ses précédents ouvrages sans exception... Et là, j'ai lu ON REGRETTERA PLUS TARD, et j'ai été déçue et pire, je suis déçue d'être déçue !!!

Je regrette presque (sans mauvais jeu de mot!) de l'avoir lu tellement j'avais envie de garder une bonne impression des écrits de cet auteur. Dommage !

Eric et sa fille Anna Nina sillonnent les routes de France avec leur roulotte depuis bientôt 7 ans. Veuf et inconsolable, Eric a choisi ce mode de vie pour s'isoler et tenter de se reconstruire. Un soir d'orage, la roulotte est endommagée, le père et la fille trouvent refuge chez Valentine, jeune institutrice célibataire vivant dans une ferme un peu isolée. De cette rencontre va naître une relation hésitante entre Eric et Valentine, tous deux âmes solitaires et introverties, la petite Anna Nina quant à elle va connaître les joies de l'école... Cette nuit d'orage va bousculer les certitudes et les envies de chacun.

Bon déjà, un bellâtre qui a une petite fille de 7 ans précoce, privée d'école, qui se ballade de nos jours en roulotte avec chevaux de trait tout en étant quand même relié au monde virtuel quand il se stationne, fallait y penser et surtout oser... Pour ma part, déjà là, j'ai senti comme un petit vent d'invraisemblance. Et puis la relation plutôt charnelle qui s'installe entre Valentine et Eric, j'ai trouvé ça "too much". Parfois la suggestion vaut mieux que les détails et ici j'ai trouvé ça un peu déplacé dans le contexte. Enfin, Anna Nina est certes avancée d'un point de vue intellectuel mais elle parle et réfléchit comme une adulte, elle est presque plus mûre que les autres protagonistes. Donc, encore une fois, j'ai trouvé ce personnage peu crédible même si j'ai aimé la complicité qu'elle noue avec Valentine... Et c'est d'ailleurs le seul lien et les seules émotions qui m'ont touchés. Le copain instituteur qui ne sait plus où il en est côté affectif est bien sympathique mais j'ai eu l'impression que le relationnel de Valentine et Gaël était surfait...

Donc comme vous l'aurez compris, je ne suis pas sortie convaincue de ma lecture même si le message d'Agnés LEDIG est louable : profiter des choses simples, ne pas ressasser le passé, s'ouvrir au présent et au futur! Evidemment, j'ai retrouvé dans cet ouvrage la plume pleine d'humanité de l'auteur mais je n'ai pas du tout accroché aux personnages ni à l'histoire.

Bref, une vraie grande déception, peut-être que j'attendais trop de ce dernier opus, peut-être que mes goûts littéraires s'embourgeoisent...

Enfin, vivement le prochain que je puisse renouer avec "la" Agnès LEDIG que j'aime lire !

 

MYMY

ON REGRETTERA PLUS TARD d'Agnés LEDIG, paru aux Editions ALBIN MICHEL le 2 mars 2016