1540-1

 

Avec PANDEMIA, Franck THILLIEZ donne une suite à son roman ANGOR paru en octobre 2014. Comme ce dernier ne m'avait pas laissé un souvenir impérissable (cf ma chronique du 24 mars 2015), c'est avec un peu de réserve que j'ai débuté la lecture de PANDEMIA.

Nous sommes une année après l'enquête d'ANGOR et nous retrouvons le couple de flics Lucie HENNEBELLE et Franck SHARKO. Mais l'histoire commence avec Amandine, une jeune chercheuse de l'Institut PASTEUR qui va être au coeur de ce roman. Alors que son époux est atteint du syndrome d'immunodéficience de l'âge adulte et ne peut être en contact avec aucun microbe sous peine d'y laisser sa vie, Amandine côtoie tous les jours les plus dangereux virus et celui de la grippe est sa spécialité. C'est en cette qualité qu'elle est appelée lorsque des cygnes meurent mystérieusement dans une réserve française, puis dans plusieurs pays européens. Pour les chercheurs de l'Institut PASTEUR, il faut agir vite et éviter que les gens commencent à parler de grippe aviaire, de grippe H1N1, H5N1, et que la panique s'installe. Mission qui va s'avérer difficile car le virus ne peut être relié à aucune souche connue et commence à se transmettre aux humains... Il va d'ailleurs s'abattre sur le 36, quai des Orfèvres et décimer l'équipe de SHARKO, qui se retrouve bien seul alors que "l'Homme en noir" d'ANGOR réapparaît, bien décidé cette fois à mener à terme son "Grand projet".

Franck THILLIEZ nous propose ici un thriller extrêmement bien documenté. Manifestement, l'auteur a étudié son sujet et le maîtrise. Mais cette fois l'aspect scientifique très fouillé des choses sert parfaitement l'intrigue et ne l'étouffe pas. C'est le lecteur qui suffoque sous le réalisme glaçant du récit, l'écho qu'il trouve en une actualité pas si ancienne et les frissons que le virus de cette lecture ne manquera pas de vous provoquer.  

 

ANNE-CE

PANDEMIA de Franck THILLIEZ, paru aux Editions FLEUVE NOIR en juin 2015