9782253166443

 

Deuxième tome de la trilogie VERHOEVEN, ALEX se déroule quatre ans après l'enquête de TRAVAIL SOIGNE. Parce qu'il serait totalement sacrilège d'en dévoiler plus, je me contenterai de dire qu'on est évidemment très impatient de savoir comment les personnages se sont remis des épreuves qu'ils ont affrontées.

Une jeune infirmière trentenaire, Alex, est enlevée en pleine rue. Son ravisseur, très violent, l'enferme dans un entrepôt désert et se contente de lui dire qu'il veut la regarder mourir. Commence alors pour le commandant VERHOEVEN une course contre la montre. D'abord les choses se compliquent lorsque le ravisseur disparaît sans avoir révélé où il séquestre Alex, puis elles deviennent totalement opaques quand les enquêteurs découvrent enfin l'entrepôt, mais plus aucune trace de la victime... Mais Alex est-elle réellement une victime? 

Contrairement à TRAVAIL SOIGNE, ALEX est cette fois en trois parties équivalentes quantitativement. Si l'intrigue est moins originale et bluffante que celle du premier opus (mais pouvait-il vraiment faire mieux?), là encore on découvre que l'histoire est beaucoup plus complexe et subtile qu'il n'y paraît, et quand on croit avoir tout compris on en est encore loin.

On retrouve avec plaisir les personnages charismatiques de Louis, Armand et bien évidemment Camille VERHOEVEN, si loin des clichés des flics habituels de polars et dont l'alchimie fonctionne si bien.

On a hâte de passer au troisième volet tout en regrettant déjà que ce soit le dernier.

 

ANNE-CE

ALEX de Pierre LEMAITRE paru aux Editions LE LIVRE DE POCHE en mai 2012