la meilleure d'entre nous sarah vaughan

Dans le cadre du mois anglais organisé par LOU du blog MYLOUBOOK, Cryssilda et TITINE75 du blog PLAISIRACULTIVER, j'ai lu le premier roman de SUSAN VAUGHAN qui parle de cuisine ou plus précisément de pâtisserie, mais pas que !

KATHLEEN EADEN, décédée récemment et grande prêtresse des magasins EADEN, a écrit une bible de la pâtisserie en 1966. Aujourd'hui, la chaîne de magasins qui porte son nom organise un grand concours afin de trouver le digne successeur de la fameuse pâtissière. Cinq candidats sont retenus et doivent s'affronter au cours d'épreuves en réalisant un Paris Brest ou encore des éclairs au chocolat... Il y a JENNY qui a voué toute sa vie à sa famille, se retrouve trahie par son époux et seule au foyer suite au départ de ses filles étudiantes; VICKY, mère poule de son petit ALFIE qui a renoncé à sa carrière d'enseignante, a des relations conflictuelles avec sa mère et espère retrouver une certaine indépendance grâce au concours; MIKE, jeune veuf et père dévoué qui essaie de concilier tous les rôles; CLAIRE, jeune maman solo, soutenue et inscrite par ses parents, qui a abandonné ses études à contrecoeur pour élever sa fille; et enfin KAREN, qui incarne la perfection mais cache des douleurs secrètes....

Le concours de pâtisserie est pour SUSAN MAUGHAN un prétexte pour démontrer que cuisiner révèle souvent du cuisinier plus que son simple talent et permet parfois à certains de mieux se connaître eux mêmes simplement en s'adonnant à leur passion culinaire. La romancière évoque avec subtilité et à travers ses personnages la complexité du rôle de la mère et de la femme dans notre société, elle met en évidence la culpabilité qui habite  JENNY et VICKY quoiqu'elles fassent. Elle fait évoluer ses chefs pâtissières en devenir et amène celles-ci à se questionner quant à leur propres aspirations et envies indépendamment de leur condition familiale. Le personnage de MIKE répond  très certainement à un besoin de mixité du casting mais je trouve qu'il manque de profondeur à mon goût. Les personnages féminins sont plus justes et plus fouillés et inspirent la sympathie par leurs doutes et leurs angoisses. Par touches, on découvre aussi les failles de la trop parfaite KATHLEEN EADEN et ce personnage si lisse et si conventionnel apparait au fil des pages plus torturé qu'il n'y paraît. L'évocation des pâtisseries et de leur saveur donne l'eau à la bouche au lecteur qui rêve de choux à la crème ou de tarte au citron tout au long du livre...

Voici un petit roman fort sympathique qui évidemment surfe sur la vague des tops chefs et autres concours de cuisine à la mode mais se révèle bien plus profond qu'il n'y paraît. SUSAN MAUGHAN démontre au travers de son roman que l'art de la vie est aussi complexe que l'art pâtissier, que la pâtisserie ne se résume pas juste à une affaire de papilles et de gourmandise. Elle dresse le portrait de personnages féminins à l'image de nous toutes avec nos failles, nos espoirs, nos illusions et nos réussites ....

Un premier roman savoureux à déguster sans modération et sans prendre de kilos en trop !

 

MYMY

LA MEILLEURE D'ENTRE NOUS de Susan VAUGHAN paru aux EDITIONS PRELUDES en avril 2015