9782253179030-T

 

Il s'agit là de la deuxième enquête du Département V, après le premier volet, MISERICORDE (découvert grâce à Valérie et Mamie Pierrette, que je remercie pour ça!).

Quezako le Département V, me direz-vous? J'explique : MISERICORDE, le premier livre, explique la création d'une unité très particulière au sein de la police danoise, le fameux Département V. A sa tête, Carl MORCK, un inspecteur mis au placard (au propre comme au figuré) pour des raisons que je vous laisserai découvrir. Parce qu'il faut bien lui trouver quelque chose à faire, il est chargé de réétudier de vieux dossiers jamais élucidés, assisté dans sa tâche par son assistant syrien, Assad.

PROFANATION est donc le deuxième opus de la série; il peut très bien se lire indépendamment du précédent, puisqu'il ne s'agit pas d'une suite mais d'une nouvelle enquête, mais on comprendra mieux les personnages de MORCK et d'Assad en ayant lu MISERICORDE.

D'autant que ce sont surtout ces anti-héros qui donnent tout leur piquant à cette série du Département V. Je les ai retrouvés avec beaucoup de plaisir; au-délà de l'intrigue, ce sont bien eux qui, par leur originalité et leurs traits de caractère étonnants, créent ce petit plus qui fait sortir PROFANATION du lot des simples romans policiers.

Cette fois, Carl MORCK et Assad réouvrent l'enquête sur une double meurtre, particulièrement brutal, commis en 1987. A l'époque, une bande de gosses de riches, qui ont tous depuis succédé à leur père à la tête de l'empire familial, avait été soupçonnée, avant que l'un d'entre eux décide opportunément de se déclarer seul responsable des crimes.

Si MORCK semble n'aimer rien ni personne, à part peut-être sa psy, rien non plus ne lui fait peur, et surtout pas creuser les glauques secrets d'enfants gâtés pourris devenus des adultes détestables qui n'ont pas l'habitude qu'on leur résiste. Mais Carl MORCK est cynique, borderline, et son mystérieux assistant Assad a des ressources inattendues.

En parallèle, le duo du Département V, qui n'avait rien demandé, se voit affecter une nouvelle "équipière", Rose. Son personnage, à l'opposé des deux compères taciturnes, va vite créer de cocasses situations.

Vraiment ces thrillers danois - qui ont été adaptés à l'écran - méritent d'être découverts.

Mais n'essayez même pas de prononcer les noms des lieux et de certains personnages...

 

ANNE-CE

PROFANATION, de Jussi ADLER-OLSEN, aux Editions Le Livre de Poche, paru en janvier 2014