9782253191117-X

 

Voici un livre dont j'avais entendu parler et dont le titre me parlait beaucoup (l'odeur de la pelouse une fois tondue est pour moi un elixir de jeunesse qui fait remonter beaucoup de souvenirs d'enfance avec nostalgie! ) et je déambulais dans les allées du salon du livre en mars, lorsque je tombe de façon hasardeuse face à Nicolas DELESALLE qui dédicace son livre et se sent seul !

Donc je commence à entamer la discussion, il me griffonne une petite bafouille sur mon exemplaire et je me dis que ce monsieur sympathique, grand reporter à TELERAMA est de la même génération que moi et que son roman de souvenirs va sûrement me plaire...

Car après vérification Nicolas DELESSALE est du même millésime que moi ...Ce qui ne m'étonne pas du tout au vu des épisodes de son enfance qu'il relate. Ils correspondent chronologiquement en tout point avec les miens !

Parce que je ne suis pas certaine que chacun se retrouvera dans ce livre si on lui parle de la RENAULT R25 GTS de son père, de l'accident tragique de BEAUNE, de GOLDORAK, du clip de THRILLER, de CANAL PLUS à ses débuts, etc... mais évidemment, moi, ce livre a fait écho à mes propres souvenirs d'enfance, à cette douce nostalgie de mes premières années où le cocon familial me protégeait de tout et à cette époque où je prenais conscience progressivement du monde qui m'entourait.

Donc je dois dire que ce court roman (pas sûr que l'on puisse appeler cet ouvrage "roman" mais plutôt recueil de souvenirs romancés!) a été un bain de jouvence et que j'ai adoré me replonger dans mes propres souvenirs grâce à la lecture de ceux de Nicolas DELESALLE.

De plus, j'ai aimé sa plume aiguisée, son ton parfois cynique, parfois humouristique, ses périphrases intelligentes et ses réflexions que j'aurais pu faire miennes.

D'ailleurs en conclusion, je vous en livre quelques-unes notées pendant ma lecture, j'espère qu'elles vous inciteront à ouvrir les pages de ce livre ... Et pour les quadras que je connais et qui ont partagé les bancs de l'école avec moi, je suis presque certaine que ce livre vous parlera autant qu'à moi !

"Aucun professeur ne laisse indifférent, tous donnent quelque chose que nous emporterons jusqu'au caveau."

"Mais ce jour de printemps où j'étais  dans le canapé, il ne se passait rien. Je ne faisais rien. Ni lecture, ni jeux, c'est à peine si je respirais. Mais il y a ce point infinitésimal planté dans la courbe de l'espace-temps, enregistré pour toujours, imprimé, plié, cacheté, rangé avec soin sur les étagères en contreplaqué défoncé qui occupent les galeries les plus profondes de ma mémoire."

  

MYMY

UN PARFUM D 'HERBE COUPEE de Nicolas DELESALLE aux éditions PRELUDES